Retour

Un t-shirt comme moyen de pression pour les ambulanciers de la Côte-Nord

Les ambulanciers de la Côte-Nord intensifient leurs moyens de pression dans le dossier du renouvellement de leur convention collective. Depuis mardi, ils portent un t-shirt, qui marque leur revendication, par-dessus leur uniforme.

Sur l'imprimé figure notamment une carte à jouer avec la photo du ministre de la Santé, Gaétan Barrette, et la mention que les ambulanciers sont sans contrat de travail depuis deux ans.

Cette action s’adresse aux principaux responsables du blocage des négociations, selon le syndicat.

Le conseiller syndical de la CSN sur la Côte-Nord, Réjean Bradley, déplore que le ministère de la Santé ne soit pas présent à la table de négociation en région. Il souligne que le ministère a pourtant délégué un représentant à la table de négociation pour parvenir à une entente avec les travailleurs d'Urgences-Santé à Montréal.

« Malheureusement, le ministère a décidé de ne pas être à la table pour les questions monétaires et de laisser aux entreprises la négociation. Mais tu peux difficilement négocier quand l'entreprise ne sait exactement quelle est la subvention qu'elle va obtenir », dit-il.

Selon Réjean Bradley, la présence d'un représentant du ministère a sûrement permis d'accélérer les négociations et de mener à l'entente de principe.

Le syndicat souhaite que leurs négociations s’inspirent de celles des travailleurs d’Urgence-Santé.

Outre le salaire et le régime de retraite, les horaires de travail font partis des négociations. Réjean Bradley indique qu’aucun progrès n’a été fait concernant les horaires de faction.

Selon Réjean Bradley, les ambulanciers porteront ce t-shirt par-dessus leur uniforme habituel pour la durée qu’ils jugeront nécessaire.

Avec les informations de François Robert

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine