Retour

Une activité pour démystifier le sport chez les personnes handicapées

De jeunes personnes handicapées de la Manicouagan et de la Haute-Côte-Nord ont participé vendredi à une Grande journée sportive au stade Médard-Soucy du Cégep de Baie-Comeau.

Un texte de Marlène Joseph-Blais

Les 35 participants étaient des élèves de classes d'adaptation scolaire au secondaire et des membres du projet MAVIE, le Mouvement pour l'Accomplissement, la Valorisation, l'Intégration sociale et l'Émancipation des personnes handicapées de 21 à 35 ans.

L'objectif de l'événement est d'inciter les jeunes à inclure des activités sportives dans leur vie, selon l'un des organisateurs, Marc Boulay. « On fait affaire avec des associations sportives de la région qu'on sait qui sont ouvertes aussi », explique-t-il.

Essayer pour adopter

Maxime a choisi de nouvelles activités à essayer pendant la Grande journée sportive. « Tantôt, j'ai monté le mur d'escalade. J'ai monté la paroi à droite. Et je me suis quasiment rendu à la ligne rouge », souligne-t-il.

Il élargit ses horizons, mais c'est déjà un grand sportif. « Je joue avec mon père au basket, au football, au soccer. L'hiver, je fais du hockey avec mon père. Je fais du vélo », énumère Maxime.

Une autre participante, Jeannie, s'est inscrite à la classe de Zumba, un sport qu'elle pratique depuis un certain temps. « Ça bouge, il y a de la musique. Moi j'aime beaucoup la musique, ça fait que c'est vraiment le fun », dit-elle.

Jeannie sait que la Zumba est bénéfique pour son corps, mais le sport l'a aussi incitée à s'ouvrir aux autres. « Ça m'a aidé à progresser, à être plus ouverte aux autres personnes que ma famille », reconnaît-elle.

Démystifier le sport

Selon Marc Boulay, certaines personnes handicapées ont parfois une vision négative des activités sportives en raison de mauvaises expériences passées.

« Les lieux en lien avec le sport, que ce soient les gymnases, les parcs, c'est des lieux où ils ne vont pas nécessairement. Donc, c'est de voir que non, ça peut être possible et j'ai eu du plaisir », explique-t-il.

C'était la troisième fois que la Grande journée sportive était organisée par le Centre intégré de santé et de services sociaux de la Côte-Nord, la Commission scolaire de l'Estuaire, l'Association régionale pour le loisir des personnes handicapées et la Ville de Baie-Comeau.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine