L'avenir du Centre interdisciplinaire de développement en cartographie des océans de Rimouski (CIDCO) est maintenant assuré.

Ses dirigeants estiment que l'investissement de 500 000 $ sur trois ans annoncé la semaine dernière dans le budget du gouvernement du Québec permettra de consolider la situation financière du Centre et même d'envisager son développement.

Selon le directeur du CIDCO, Jean Laflamme, son groupe était à bout de souffle en raison de l'absence de soutien gouvernemental depuis deux ans. L'investissement prévu au budget permettra une relance des activités et même d'embaucher de nouveaux employés.

Ces derniers temps, le tarissement des ressources financières avait incité les 8 employés du CIDCO à accepter une semaine de travail de 4 jours dans l'espoir de sauver ce Centre de recherche maritime.

De l'Arabie Saoudite à Rimouski

Pour une troisième année, des étudiants universitaires de l'Arabie Saoudite seront à Rimouski, l'été prochain, pour parfaire leur formation en topographie maritime. Le CIDCO leur offrira un stage pratique de 6 semaines sur le St-Laurent en complément de leur formation en hydrographie.

Comme le confirme le directeur, Jean Laflamme, c'est une école maritime française a servi d'intermédiaire entre son organisme et l'université saoudienne pour l'organisation de ces stages. « On a, depuis 5 ans maintenant, une entente avec l'école nationale supérieure des technologies avancées de Brest en France. »

Le CIDCO offre actuellement une formation à distance en cartographie marine à un étudiant en Iran et un autre en Inde. L'été prochain, ces 2 universitaires seront également à Rimouski pour acquérir une formation terrain.

Selon les informations recueillies par Denis Leduc

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine