Retour

Une aide fédérale de 3,6 millions $ pour 21 projets sur la Côte-Nord

Le gouvernement du Canada injecte 3,6 millions de dollars dans 21 projets qui visent à améliorer des infrastructures communautaires sur la Côte-Nord.

Un texte de Marlène Joseph-Blais

Ces fonds sont remis à des municipalités ou à des organismes sans but lucratif qui, avec cette aide fédérale et d'autres partenaires, investiront plus de 9 millions de dollars.

La ministre du Revenu national, Diane Lebouthillier, était à Baie-Comeau pour en faire l'annonce jeudi.

L'argent est puisé dans un fonds de 300 millions de dollars, le Programme d'infrastructure communautaire de Canada 150, créé à l'occasion du 150e anniversaire de la Confédération canadienne.

Centres communautaires

Les communautés innues de La Romaine et de Pakua Shipi reçoivent toutes les deux un demi-million de dollars pour améliorer leur centre communautaire respectif.

Une contribution de 335 100 $ est accordée au conseil de bande de Natashquan pour la réfection de son centre sportif et de son stationnement.

Mingan et Kawawachikamach obtiennent chacune un peu plus de 300 000 $ pour remettre leurs installations en bon état.

Sports et loisirs

Plusieurs projets sportifs sont soutenus par cet investissement du gouvernement du Canada.

Forestville reçoit 285 030 $ pour aménager une salle d'entraînement au Complexe Guy-Ouellet tandis que 215 000 $ sont versés au Drakkar de Baie-Comeau pour remplacer le tableau indicateur du Centre Henry-Leonard.

La Corporation de la Véloroute des Baleines peut compter sur une contribution de 213 079 $ pour poursuivre l'aménagement d'une piste cyclable entre Pointe-Lebel et Pointe-aux-Outardes.

Le projet de rénovation du centre communautaire de Chute-aux-Outardes reçoit aussi un appui du gouvernement fédéral qui accorde 195 700 $ à la municipalité.

Des contributions de moins de 100 000 $ sont également accordées à différents promoteurs, comme l'Association récréative du Lac Malfait, le Club de l'Âge d'Or de Chute-aux-Outardes, l'administration portuaire de Rivière-au-Tonerre et la Corporation de développement touristique et économique de Godbout.

Plus d'articles

Commentaires