Retour

Une année difficile à prévoir pour les producteurs de bleuets de la Côte-Nord

Les producteurs de bleuets s'attendent à une année difficile en raison du prix offert par les acheteurs.

Les acheteurs comptent offrir aux producteurs 30 cents la livre de bleuets, ce qui représente un prix très bas, selon Omer Rail, propriétaire de la Bleuetière du 50e parallèle, à Longue-Pointe-de-Mingan.

Cette situation s'explique par une production qui pourrait atteindre de nouveaux sommets cet été dans la région atlantique.

« La production du Maine est bonne cette année, précise Omer Rail. Celle du Lac-Saint-Jean, on prévoit 100 millions de livres. C'est une année record, la plus grosse année était 70 millions de livres. Le Nouveau-Brunswick a une bonne année aussi. Donc, l'offre va être très grande. C'est un peu normal que les prix soient tirés par le bas. »

En raison de l'abondance de production, il sera difficile d'obtenir un meilleur prix pour le bleuet dédié à la congélation, selon Omer Rail.

La récolte du bleuet de la Minganie s'amorcera durant les derniers jours du mois d'août.

Avec les informations de Louis Garneau

Plus d'articles

Commentaires