La cabane à sucre n'échappe pas à la modernisation. Les producteurs de sirop d'érable sont de plus en plus nombreux à automatiser et informatiser des tâches qui se faisaient à la main. Jean-François Deschênes a visité une forêt gaspésienne branchée à Internet, ainsi que la petite usine qui traite le précieux liquide doré, des équipements qui n'ont rien à voir avec la traditionnelle cabane à sucre de nos ancêtres.

Un texte de Jean-François Deschênes

Voici une visite en images de l'érablière La Coulée d'Élixir, propriété de Serge Tanguay, accompagnée de données de la Fédération des acériculteurs du Québec.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine