Retour

Une charte régionale des droits et libertés des personnes âgées

Pour écrire son document, la Table de concertation des aînés Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine s'inspire de la Charte des droits et libertés, mais vulgarise les points spécifiquement reliés aux aînés.

D'après une entrevue réalisée durant l'émission Bon pied, bonne heure.

« Être écouté, s’exprimer, socialiser, être intégré en tant que citoyen, se sentir valorisé… » ce sont des mots comme ceux-là qui se retrouvent sur la charte, rédigée pour pour que les aînés puissent vivre dans le respect et la sécurité en Gaspésie.

Le groupe valorise aussi l’intégration des aînés au marché du travail.

Le président de la Table de concertation, Laval Cavanagh, affirme que l'accès aux transports pour les personnes âgées demeure un enjeu majeur, notamment pour contrer l'isolement.

Des discussions ont eu lieu à ce sujet avec la Régie intermunicipale de transport Gaspésie-Iles-de-la-Madeleine, mais sans résultat pour le moment.

Écoutez l’entrevue de M. Cavanagh lors de l’émission Bon pied, bonne heure avec Isabelle Lévesque.

Le 15 juin marque la Journée mondiale de lutte contre la maltraitance des personnes aînées.

D'ailleurs Québec a profité de ce moment pour lancer le deuxième plan qui vise à poursuivre et améliorer la lutte contre la maltraitance des personnes âgées. Ce plan est doté d'une enveloppe de 45,8 millions de dollars sur six ans.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine