Retour

Une compétition mondiale de parapente à Mont-Saint-Pierre

Mont-Saint-Pierre sera l'hôte cet été d'une épreuve de la Coupe du monde d'atterrissage de précision.

Un texte de Joane Bérubé

Une centaine de parapentistes du monde entier sont attendus pour cette épreuve du Paragliding Accuracy World Cup (PGAWC), qui se tiendra pour la première fois en Amérique du Nord.

La présence de Mont-Saint-Pierre sur ce circuit permettra au site gaspésien de se faire valoir auprès des parapentistes d’Asie et d’Europe. Mont-Saint-Pierre sera ainsi la troisième étape du circuit 2017, après l’Indonésie et la Serbie.

La présence de la municipalité permettra au site gaspésien de se faire connaître auprès des parapentistes d’Asie et d’Europe.

« Ce n’est pas pour être chauvin, souligne le président de la corporation du tourisme de Mont-Saint-Pierre, Jean-Sébastien Cloutier, mais les pilotes qui viennent ici reviennent pas mal souvent. C’est une place qui est accrocheuse. On peut voler des heures dans la vallée glaciaire. Tu peux faire de l’acrobatie aérienne. On n’a rien à envier aux autres. »

Jean-Sébastien Cloutier souligne que le site a aussi été choisi notamment en raison de son accessibilité.

C’est très facile de monter le mont Saint-Pierre. Ça prend entre cinq à dix minutes et on est rendu au sommet et on est prêt à décoller.

Le président de la corporation du tourisme de Mont-Saint-Pierre, Jean-Sébastien Cloutier

Compétition et festival

Un juge, membre de l’organisation, viendra en mai pour officialiser le choix du site. « Mais c’est une formalité, il vient pour finaliser l’organisation de la compétition », précise Jean-Sébastien Cloutier. L’atterrissage de précision en parapente est un sport plutôt méconnu au Québec. Mont-Saint-Pierre espère en faire la promotion grâce à cet événement.

La tenue de la compétition devrait coûter environ 43 000 $.

L’organisation de la Fête du vol libre aimerait aussi profiter de cet événement pour améliorer ses infrastructures, comme les sites ou les rampes de décollage ou agrandir le terrain d’atterrissage. Des pourparlers avec d’éventuels bailleurs de fonds sont en cours, ajoute Jean-Sébastien Cloutier.

La compétition permettra aux organisateurs d’allonger la Fête du vol libre qui fêtera cette année son quarantième anniversaire, précise Jean-Sébastien Cloutier. L'épreuve de la Coupe du monde se déroulera du 21 au 23 juillet tandis que la Fête du vol libre aura lieu durant le dernier week-end de juillet.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Ce garçon se fait prendre par le reste de sa famille!





Rabais de la semaine