Ça prenait un inconditionnel du crabe pour y penser. Le chef cuisinier Philippe Trépanier, de Rimouski, vient de créer une crème glacée au crabe.

Un texte de Laurence Gallant

Cette crème glacée au crabe ne pouvait que piquer la curiosité, d'autant plus qu'elle est servie avec un ingrédient tout spécial : le gin Saint-Laurent, présenté sous forme de mousse et mélangé à un gâteau à la lime. La touche finale : quelques feuilles de coriandre.

« Au début ça prend un peu d'adaptation », convient le chef cuisinier Philippe Trépanier qui affirme que le dessert a peu d'équivalent :

Philippe Trépanier soutient qu'il s'agit de bien doser pour façonner cette glace originale : « La viande de crabe, c'est une chair qui est assez sucrée salée à la base, alors ça se mélange bien à une crème anglaise pour en faire une crème glacée ».

Le crabe, un incontournable

Pour le chef du Sang Royal à Rimouski, il ne s'agit que de logique, lorsque vient le temps de la pêche au crabe des neiges : « On est à Rimouski, le printemps arrive, c'est le crabe. On ne peut pas ne pas en faire. [...] C'est un des produits les plus délicieux que je connaisse », déclare Philippe Trépanier.

L'idée était de faire quelque chose de spécial à partir du crabe, d'autant plus que c'est un produit en demande. « Et mettre en valeur les produits locaux, c'est un de nos chevaux de bataille », souligne le chef-cuisinier.

Chez les clients, la réaction est très bonne, d'après le chef. Ils passent de curieux, à surpris, à très satisfaits  : « Sur Facebook, il y a quelqu'un qui nous a dit que c'était "weirdement" bon », raconte Philippe Trépanier, amusé.

Le chef Trépanier rêve d'un jour où Rimouski aura son festival international de crabe, à l'instar du Beaujolais nouveau, sur le vieux continent : « ils en font une fête foraine chaque fois, en France ».

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine