Retour

Une cure de jouvence pour la Pointe de Moisie à Sept-Îles 

La Ville de Sept-Îles appuie le projet de restauration de la Pointe de Moisie du Conseil régional de l'environnement de la Côte-Nord. Le terrain, qui appartient au gouvernement du Québec, a été occupé jusqu'en juin 2012 par des résidents illégaux qui y avaient installé leur roulotte. 

Un texte de Diana Gonzalez

Le Conseil régional de l'environnement de la Côte-Nord souhaite planter de l'élyme des sables et favoriser l'ensablement afin de réhabiliter des milieux naturels de la Pointe de Moisie. Les travaux devraient commencer l'été 2017.

Le projet, estimé à près de 250 000 dollars, prévoit aussi des activités de sensibilisation pour les personnes qui utilisent des véhicules hors-route dans ce secteur et l'installation de panneaux identifiant les espèces présentes sur le site, entre autres.

Le Conseil régional de l'environnement, qui travaille en partenariat avec le Comité Zip Côte-Nord-du-Golfe, a déposé des demandes de subvention à Environnement Canada et à la Fondation Hydro-Québec afin de financer le projet. Le projet sera aussi présenté à la MRC de Sept-Rivières.

Le conseil régional veut rallier la population à ce projet et prévoit proposer une activité publique pour le nettoyage du site.

Le conseil de bande de Uashat-Maliotenam soutient aussi le Conseil régional de l'environnement dans sa démarche.

Plus d'articles

Vidéo du jour


L'art d'être le parfait invité