Retour

Une décision qui fait perdre beaucoup d'argent à la guignolée de Rivière-au-Renard

Une décision du ministère des Transports du Québec (MTQ) a fait perdre 5 500 $ au Centre d'action bénévole de Gaspé, estime le responsable de la guignolée, Raoul Deraspe. Les fonctionnaires ont interdit le pont roulant sur la route 132 pour des raisons de sécurité, contrairement à une tradition établie depuis de nombreuses années.

Dans le passé, le MTQ demandait la présence de policiers ou de pompiers, mais cette année, le ton a changé, déplore M. Deraspe. « On pouvait le faire sur une route secondaire qui appartient à la Ville, mais faire un pont payant sur une route où les gens ne circulent pas effectivement, ce n’est pas payant », dit-il. La quinzaine de bénévoles a plutôt jeté son dévolu sur les commerces de l’endroit. Ils ont récolté le faible montant de 2 000 $, soit 5 500 $ de moins que l’an dernier.

C’est énorme parce que ce 5 500 dollars-là, c’est sûr on ne l'a pas pour le distribuer aux familles.

Raoul Deraspe. coordonnateur

Raoul Deraspe comprend difficilement la décision du MTQ. Les ponts payants de Montréal et Québec ont lieu sur des artères achalandées qui n’ont rien à voir avec la route 132 de la pointe de la péninsule. « C’est spécial. […] Je pense que la sécurité si on parle de Rivière-au-Renard je ne pense pas qu’il y ait grand danger là », explique-t-il.

Le conseiller municipal de Rivière-au-Renard, Réginald Cotton, n’accepte pas la décision du MTQ. « On ne comprend pas pourquoi, d’un coup sec comme ça... Nous autres, c’est un moyen, pas facile, il faisait froid et tout ça, mais ça faisait quelques années qu’on le faisait et c’était bien. Les gens attendaient ça pour déposer de l’argent », déplore-t-il.

Pour notre petit patelin, c’est malheureux!

Réginald Cotton, conseiller, Rivière-au-Renard

Guignolée décevante dans le grand Gaspé

La guignolée de Gaspé, dans son ensemble, aura permis de récolter seulement 22 000 $, c'est 10 000 $ de moins que l'an dernier.

L'absence d'un pont roulant à Rivière-au-Renard explique la moitié du manque à gagner. Raoul Deraspe croit entre autres que les difficultés économiques expliquent la situation.

Le MTQ doit expliquer cette décision sous peu.

Plus d'articles

Commentaires