Retour

Une entreprise de Victoriaville décroche un contrat de 8,4 millions en Gaspésie

L'entreprise spécialisée en travaux électriques, Thirau, de Victoriaville a remporté l'appel d'offres pour construire la ligne haute tension, qui reliera le parc éolien des communautés micmaques au réseau d'Hydro-Québec.

Un texte de Jean-François Deschênes

La ligne de 230 kilovolts sera construite sur une distance d'environ 25 kilomètres. 

La porte-parole d'Hydro-Québec, Anick Dumaresq, précise que le tracé final tient compte des préoccupations de la population, qui craignait les impacts visuels de la ligne.

Le tracé « s'intègre bien dans le paysage » soutient madame Dumaresq.

Madame Dumaresq ajoute que la construction de cette ligne comporte des défis importants, puisqu'elle va traverser trois vallées profondes, ce qui nécessitera l'utilisation de grues et peut-être même d'hélicoptères.

Une centaine de travailleurs devraient être requis pour la construction de la ligne, qui va commencer dès ce mois-ci. Le déboisement est déjà complété.

Retombées économiques importantes

Le parc Mesgi'g Ugsu's'n devrait laisser 150 millions de dollars en 20 ans en retombées économiques aux trois communautés micmaques de la Gaspésie et 675 000 dollars par an à la MRC d'Avignon.

Plus d'articles

Commentaires