Retour

Une escouade de débosseleurs à Gaspé pour effacer les ravages de la grêle

Les épisodes de grêle, ici comme à l'étranger, ne sont pas rares. Gaspé en a vécu un particulièrement intense, qui a duré à peine 15 minutes, le 28 juillet. Les Dégrêleurs, une entreprise de Québec qui restaure les carrosseries partout au Canada et à l'étranger, se trouvent à Gaspé pour réparer les dégâts. Ils en ont pour trois mois.

Les ravages de la grêle représentent une véritable mine d'or pour les compagnies de débosselage.

Les Dégrêleurs se déplacent en escouade pour remettre à neuf les carrosseries endommagées. Une méthode sans peinture, qui efface complètement le passage des grêlons. Dame Nature les amène à travailler un peu partout dans le monde.

Les véhicules bosselés à plus de 500 endroits ne sont pas rares et les moins chanceux ont vu leur pare-brise fracassé.

Plein les bras pour les assureurs et maux de tête pour les concessionnaires

Les assureurs en ont aussi plein les bras. Une compagnie a même décidé de déployer une équipe sur place et d'ouvrir un bureau temporaire pour gérer plus rapidement les indemnisations.

« On devrait se rendre à 350 demandes de réclamation, précise Benoît Duchesne, directeur aux indemnisations de la Promutuel de l'Estuaire. Si on fait juste penser à cette semaine, il y en a eu deux à Coaticook, une à Sainte-Georges-de-Beauce et on en a ici. »

Cette grêle cause aussi bien des maux de tête aux concessionnaires automobiles. « Ça fait 25 ans que je suis dans l'automobile et c'est la première fois que j'ai à vivre une situation comme ça, témoigne André Boulay, concessionnaire automobile. Ça a affecté nos ventes pour la fin du mois et pour les prochaines semaines aussi. »

M. Boulay constate que près de 20 véhicules achetés à son commerce ont été endommagés.

D'après un reportage de Martin Toulgoat

Plus d'articles

Commentaires