Retour

Une étoile montante de Super Smash Bros. à Montréal

Parmi les joueurs venus s'affronter dans les tournois de jeux vidéo en réseau du Lan ETS la fin de semaine dernière à Montréal, Kelsy Medeiros, alias SuperGirlKels, se démarquait du lot. La jeune femme originaire de Montréal avait une grosse commande : défendre son titre de championne au jeu Super Smash Bros. for Wii U.

un texte d'Alix Villeneuve

« Ça fait drôle que ça fasse déjà un an depuis ma victoire. Tout le monde s'est amélioré à Montréal et au Canada en général », nous a raconté Kelsy Medeiros au début de la compétition.

À l’aide de son personnage préféré, Sonic le hérisson, SuperGirlKels s’est bâtie une solide réputation en Amérique du Nord. Elle y est considérée par plusieurs comme l’une des meilleures joueuses combattant avec ce personnage.

La jeune femme, qui est âgée de 21 ans, a commencé à jouer à Super Smash Bros. lorsqu’elle avait 14 ans en compagnie de son frère Jayson Meideros, alias Jayy. Ils font maintenant régulièrement équipe. À l’origine, cette activité n’était qu’un passe-temps, mais cette passion est devenue plus sérieuse avec les années, si bien qu’elle joue aujourd’hui de manière compétitive.

Une équipe lui aurait d’ailleurs récemment offert un contrat professionnel, ce que la principale intéressée confirme, sans donner plus de détails. Ce nouveau partenariat lui permettra de développer de nouvelles stratégies de compétition, en plus de lui fournir un encadrement professionnel.

Finaliste au LAN ETS

Après une série de victoires ininterrompues, SuperGirlKels est arrivée en deuxième position lors du tournoi organisé au LAN ETS la fin de semaine dernière. Sa seule défaite du tournoi est survenue en finale contre l'Ontarien Aaron Grandison-Vargas, alias Blacktwins.

Ce même scénario s’est produit lors d'un tournoi en Ontario, en 2016. « Je vais devoir étudier davantage son style de jeu! » a-t-elle plaisanté avec le sourire aux lèvres, malgré sa défaite.

Malgré leur rivalité en finale, les deux joueurs se connaissent bien. Ils ont fait équipe dans le tournoi en duo plus tôt dans la fin de semaine et ont alors terminé en deuxième position.

Dans la foule devant la scène, des membres de la famille de Kelsy sont venus l'encourager. Sa mère, Adèle Cabral, débordante de fierté, invitait tous les parents de joueurs à laisser leurs enfants s'épanouir dans le jeu vidéo et à laisser tomber les préjugés entourant cette discipline.

Je dirais aux parents : assurez-vous d'encourager vos enfants. Parce que plusieurs me disent ici : J'aurais aimé ça, avoir une mère comme toi, qui m'encourage

Adèle Cabral, mère de Kelsy Medeiros.

En plus de ses activités de joueuse de compétition de Super Smash Bros, Kelsy travaille aussi à temps plein pour Ubisoft. Elle n'est pas la seule joueuse de SSB4 de renom d'origine montréalaise. Elliot Bastien Carroza-Oyarce, alias Ally, est considéré comme l’un des meilleurs joueurs dans le monde.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Un gros chien fait des vagues en apprenant à nager





Rabais de la semaine