Retour

Une exposition qui témoigne de l'histoire maritime du Bic

Le Comité du patrimoine naturel et culturel du Bic, en collaboration avec la Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ), présente l'exposition Naviguer sur le Saint-Laurent autrefois.

Un texte de Richard Lavoie

L'exposition offre un panorama de la navigation aux siècles derniers et s'articule autour d'une cinquantaine de photographies historiques qui témoignent du riche passé maritime du Bic.

« À partir de 1730 en période française, puis 1762 avec l'Amirauté britannique. Donc, vraiment cela a joué un rôle assez important », précise le président du comité, Jean Munro.

Le Bic a aussi un bel historique de construction maritime. « Il s'est fabriqué ici une vingtaine de goélettes dans les années 1850 jusqu'à 1935 environ ».

L'exposition est présentée à la Halte du patrimoine au Bic, derrière le bureau de poste. On peut y voir des photographies de goélettes, de barges, de chaloupes, de doris, de canots, de voiliers, de phares et de différents échouages.

« Il y a deux expositions à cet endroit. Vous avez l'exposition Naissance d'un village, qui raconte l'histoire du village du Bic. Et derrière dans un garage qu'on a aménagé sous forme de galerie d'art, il y a là cette exposition maritime ».

Cette embarcation est une ancienne baleinière, un petit bateau qui accompagnait les bricks ou les bateaux trois mâts qui faisaient la chasse à la baleine au 19e siècle.

« C'est à voir parce que je pense qu'on n'a pas souvent l'occasion de voir ça. Même au Québec, je crois que c'est exceptionnel », de conclure Jean Munro.

Plus d'articles

Commentaires