Retour

Une guignolée traditionnelle aujourd’hui, en Gaspésie

La Guignolée se déroule aujourd'hui (dimanche) dans la baie des Chaleurs et dans la MRC Côte-de-Gaspé. Depuis ce matin, des centaines de bénévoles visitent les maisons, perpétuant la tradition des ancêtres.

Ils sont coordonnés par les six centres d’action bénévole de ces territoires.

Aux Îles-de-la-Madeleine, la guignolée s’est tenue samedi. Elle a permis d’amasser 156 bacs de denrées non périssables. À cela s’ajoutent des revenus de 23 000 dollars provenant d’une loterie. Une centaine de paniers de Noël pourront être distribués.

Selon le directeur général du Centre d’action bénévole Saint-Alphonse - Nouvelle, aussi porte-parole de l'ensemble des centres d'action bénévoles, Régis Audet, la générosité des Gaspésiens et des Madelinots ne se dément pas, d’année en année.

C’est encore dans la tradition d’amasser des tonnes de nourriture en Gaspésie. C’est une grande opération de solidarité.

Régis Audet, directeur général du Centre d'action bénévole de Saint-Alphone - Nouvelle et porte-parole de l'ensemble des centres d'action bénévoles

En 2015, rappelle M. Audet, plus de 138 000 dollars avaient été amassés en Gaspésie et aux Îles, en plus des grandes quantités de nourriture non périssable. Près de 1500 paniers avaient été distribués. Selon M. Audet, les besoins sont comblés et personne ne passe son tour. Les surplus, s’il y en a, se retrouvent dans les banques alimentaires.

Il mentionne également qu’il n’est pas difficile de recruter des bénévoles. « Les gens sont faciles à aller chercher, constate-t-il. C’est seulement quelques heures. Beaucoup de jeunes familles participent. »

Les gens ont le goût de s’investir. Ça peut devenir très intéressant avec les enfants.

Régis Audet, directeur général du Centre d'action bénévole de Saint-Alphone - Nouvelle et porte-parole de l'ensemble des centres d'action bénévoles

Le directeur ajoute qu’il y a toujours de la place pour les bénévoles qui aimeraient participer à la confection et à la distribution des paniers.

Pour le moment, il est trop tôt pour savoir si la demande a augmenté, fait savoir M. Audet, mais elle semble stable d’une année à l’autre. Les gens ont encore du temps pour demander un panier.

Par ailleurs, dans les MRC du Rocher-Percé et de Haute-Gaspésie, la guignolée aura lieu cette semaine.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un tsunami de glace sème la panique!





Rabais de la semaine