Retour

Une infrastructure d'urgence advenant un nouvel incident du NM Peter-Fraser

Des enquêteurs du Bureau de la sécurité des transports du Canada poursuivaient leur enquête sur le NM Peter-Fraser, mardi, afin de déterminer les raisons de son échouement du 19 mai dernier. Alors que les conclusions se font toujours attendre, le maire de Notre-Dame-des-Sept-Douleurs, Léopold Fraser, a décidé de passer à l'action en prévoyant des solutions de rechange.

Un texte de Jérôme Lévesque-Boucher

Cela fait maintenant presque trois mois que le NM Peter-Fraser s'est échoué contre un rocher dans le chenal de la rivière Verte. L'île Verte était alors isolée du continent, laissée à elle-même.

Dans le but de prévenir une situation similaire, le maire Léopold Fraser a fait appel au ministère des Transports du Canada, à la Société des Traversiers du Québec et au ministre responsable du Bas-Saint-Laurent, Jean D'Amour.

Les conclusions se font toujours attendre

Du côté du Bureau de la sécurité des transports, il est encore trop tôt pour déterminer hors de tout doute ce qui s'est produit le 19 mai dernier. L'enquêteur principal régional de l'organisme, Steven Neatt, insiste pour rappeler qu'il n'a pas pour mandat de revoir la réglementation en vigueur sur le Saint-Laurent mais bien de déterminer les causes de l'accident.

Toujours selon M. Neatt, le Bureau de la sécurité des transports aura encore besoin de deux à trois semaines d'analyse avant de déterminer si l'enquête se poursuivra ou si les données sont assez probantes pour tirer des conclusions et ainsi fermer le dossier du NM Peter-Fraser.

Plus d'articles

Commentaires