Retour

Une jeune Gaspésienne remporte le championnat canadien de karaté

La jeune Catherine Sénéchal de Gaspé est devenue vendredi la championne canadienne en karaté chez les 12-13 ans.

L’athlète gaspésienne participait aux Championnats nationaux de Karaté Canada qui se déroulent jusqu'à dimanche à Québec.

Entre deux et quatre représentants du Québec sont choisis dans chaque catégorie pour affronter les représentants des autres provinces dans cette compétition.

La jeune athlète de 13 ans ne réalise pour le moment pas l’ampleur de cette victoire, même si elle se sent heureuse et surtout, fière de représenter la Gaspésie.

Je suis fière parce que je trouve que c’est une très belle région et que nous sommes très peu dans l’Est-du-Québec à se rendre à des compétitions de haut niveau comme celle-là.

Catherine Sénéchal, championne de karaté

Entraînements nationaux en vue

Grâce à cette victoire, elle accède au bassin de l’équipe nationale de karaté et participera aux camps d’entraînement nationaux.

Parmi tous les jeunes karatékas canadiens, ce sont seulement quatre participants par catégorie qui obtiennent ce privilège chaque année.

Cette victoire la qualifie également automatiquement pour le Championnat de l’an prochain.

Félix Boudreau-Drouin et Kevin Caouette sont les seuls autres Gaspésiens à avoir gagné les championnats canadiens par le passé.

Une histoire de famille

En plus de Catherine, sa sœur Frédérique, 18 ans, et son frère Julien, 16 ans, ont eux aussi été sélectionnés pour représenter le Québec au championnat d’en fin de semaine.

Les deux aînés en sont à leur quatrième présence et cumulent plusieurs médailles.

Le karaté est une histoire de famille pour les Sénéchal, mais c’est Frédérique qui a été l’instigatrice. Son père affirme que c'est en assistant aux pratiques et compétitions qu'ils ont décidé de s'y mettre.

Un moment donné, on s’est dit tant qu’à regarder, on va participer aussi!

Jean-François Sénéchal, père de Catherine

Papa et maman ont tous les deux leur ceinture noire et soutiennent leurs trois champions dans l’exercice de leur sport.

Jean-François Sénéchal accompagnait d’ailleurs ses enfants à Québec en fin de semaine pour la compétition.

Un entraînement rigoureux

Uniquement pour le karaté, les jeunes athlètes consacrent entre huit et dix heures de pratique par semaine.

Les trois karatékas ajoutent à cela des séances d’entraînement cardiovasculaires et musculaires ainsi que d'autres activités sportives.

Catherine Sénéchal souligne ne pas avoir de rêve précis en tant qu’athlète, mais entend bien se rendre au bout de ses capacités.

Plus d'articles