Retour

Une mère du Témiscouata condamnée pour avoir exploité sa fille

Une femme du Témiscouata est condamnée pour avoir exploité sa fille. La mère a forcé son enfant à quitter l'école avant la fin de son secondaire afin qu'elle travaille dans un dépanneur.

De décembre 2010 à septembre 2013, la jeune fille a dû remettre tous ses revenus à sa mère. Elle a également loué une voiture, utilisée uniquement par l'accusée, pendant près d'un an. Au total, la mère se serait accaparé près de 50 000 dollars appartenant à sa fille.

Une peine à purger dans la collectivité

Dans sa décision le juge Martin Gagnon avance que le risque de récidive est faible. Pour ces gestes, l'accusée est condamnée à une peine d'emprisonnement de 20 mois avec sursis, suivi d'une ordonnance de probation de deux ans. L'accusée était passible d'une peine d'emprisonnement maximal de 10 ans.

Comme elle n'a pas les moyens de rembourser sa fille, elle devra aussi exécuter 120 heures de services communautaires.

Plus d'articles

Commentaires