Retour

Une nouvelle voix s'élève contre la filière des hydrocarbures à Anticosti

Des pêcheurs de homard de la Côte-Nord et de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, actifs dans le secteur d'Anticosti, s'opposent au projet d'exploration et d'exploitation d'hydrocarbures sur l'île. Le sujet a été abordé lors de leur assemblée générale annuelle jeudi à Sept-Îles. 

Un texte de Diana Gonzalez

Depuis un an, une quinzaine de pêcheurs se sont regroupés au sein de l'Association des homardiers de la zone 17 B, qui englobe l'île d'Anticosti, pour parler d'une seule voix sur le sujet.

L'Association des homardiers de la zone 17 B compte aussi sur des représentants des communautés innues de Uashat-Maliotenam et de La Romaine, en Basse-Côte-Nord, ainsi que des Micmacs de Gespeg.

Une question de sécurité

Les pêcheurs ont voulu se regrouper pour améliorer leur sécurité en mer. « Il y a des endroits où c'est impossible de communiquer, autant avec la Garde côtière qu'entre bateaux », ajoute-t-il.

Les pêcheurs sont réunis jusqu'à jeudi à Sept-Îles. 

Plus d'articles