Retour

Une peine de 90 jours pour voies de fait sur des enfants

Une responsable de garderie en milieu familial de Rivière-du-Loup qui a commis des voies de fait sur des enfants devra purger une peine de 90 jours les fins de semaine et de trois ans de probation.

Caroline Lampron a plaidé coupable en octobre à deux chef d'accusations de voies de fait et un troisième de voie de fait ainsi que d'avoir infligé des lésions corporelles.

Pendant sa probation, la femme dans la trentaine sera dans l'interdiction de communiquer avec ses victimes et leurs familles ainsi que de fréquenter les lieux où ils habitent. Il lui est aussi interdit d'être en position d'autorité avec des personnes de moins de 16 ans.

La contrevenante devra faire un don de 1000 $ dans un délai de 15 mois à la Maison de la Famille du Grand-Portage et à Justice alternative du KRTB.

Les événements qui lui sont reprochés se seraient déroulés en 2013 et 2015. L'identité des victimes est frappée d'un interdit de publication.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine