Le nouveau directeur général du Fort Ingall de Témiscouata-sur-le-Lac entrera graduellement en poste au début du mois de juin. Entretemps, c'est l'ancien directeur général, Richard Belzile, qui assurera l'intérim et la transition.

La présidente du conseil d'administration, Raymonde Gratton confirme que l'organisme est en bonne santé financière.

Le Fort Ingall tient, samedi, une journée porte ouverte pour souligner le lancement du livre de Marie-LyneTrépanier Ententes à l'anglaise, qui met en scène quelques personnages qui ont séjourné au Fort Ingall.

« Son roman se situe dans les mêmes années que la construction du fort en 1839 à 1842 », affirme Raymonde Gratton.

L'auteure met ses personnages en scène au début de la guerre d'Aroostook, un conflit qui a opposé les États-Unis à l'Amérique du Nord britannique. Certains des personnages ont vécu au fort ou ont été en relation avec le Fort Ingall, indique la présidente du conseil d'administration du Fort Ingall.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine