Retour

Une pétition contre l’exploitation des hydrocarbures

Le Front commun pour la transition énergétique a déposé une pétition signée par 32 000 personnes qui réclament le retrait complet et l'abandon définitif des quatre projets de règlements sur l'exploitation des hydrocarbures, ainsi qu'un plan de sortie rapide et complet de la filière pétrolière et gazière au Québec.

Selon la co-porte-parole de Québec solidaire, ces signatures ont été amassées en un mois et demi.

Le cofondateur de Non à une marée noire dans le Saint-Laurent, Martin Poirier, pense que cette pétition démontre qu'il n'y a pas d'acceptabilité sociale pour le développement de la filière pétrolière et gazière au Québec.

Avec sa nouvelle Loi sur les hydrocarbures adoptée il y a un an, le gouvernement du Québec suggère notamment une distance séparatrice minimale de 175 mètres entre un forage et un quartier résidentiel et de 150 mètres avec une maison isolée.

Québec ouvre ainsi la porte au forage sous les rivières, les lacs de même que le fleuve Saint-Laurent et n'écarte pas la fracturation hydraulique avec des produits chimiques.

Double discours

Le Front commun a aussi voulu profiter de cet anniversaire pour rappeler que le gouvernement Couillard a un double discours.

Le groupe affirme que le gouvernement investit dans les projets d'exploration d'hydrocarbures et de l'autre côté il souhaite faire la lutte aux changements climatiques.

Les citoyens ont jusqu'à samedi prochain pour enregistrer leurs commentaires sur les règlements qui définissent l'application de la Loi sur les hydrocarbures.

D'après les informations d'Isabelle Damphousse

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine