Retour

Une pétition pour l'investissement dans la gestion et la protection de la faune

Une cinquantaine d'étudiants en gestion forestière du Cégep de La Pocatière était à l'Assemblée nationale aujourd'hui pour présenter une pétition de 10 000 noms demandant au gouvernement du Québec de réinvestir dans la gestion et la protection de la faune.

En accueillant ces étudiants, le député de Bonaventure, Sylvain Roy, a soutenu qu'une centaine d'emplois ont été supprimés l'an dernier au ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs. Selon le député, ces compressions menacent la protection de la faune et ses utilisateurs.

« On a moins d'agents de la faune, on assiste à une montée du braconnage et de la tension entre les chasseurs. On est dans l'intimidation, l'appât du gain et l'accaparement du territoire. Les agents de la Faune permettent de discipliner ces comportements-là et d'assurer une pérennité à la pratique »

Pour monsieur Roy, il est impératif que Québec réinvestisse dans ce secteur qui demeure, selon lui, un moteur de développement économique pour les régions. Le député estime également qu'un réinvestissement lancerait un message clair aux jeunes qu'il y a de l'avenir à étudier en gestion ou en protection de la faune.

D'après les informations de Denis Leduc

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine