Retour

Une première année gâchée par dame Nature pour SALAWEG

La nouvelle entreprise de culture, de transformation et de mise en marché de produits à base d'algues de mer, SALAWEG, n'a pas atteint ses objectifs de production pour 2017 en raison de la météo.

Seulement 300 kilos d'algues ont été récoltés en juin en raison de la grande débâcle printanière. Un résultat très décevant puisque l’entreprise comptait sur une cueillette 10 fois plus grande.

Les nombreux troncs d'arbre échoués sur la plage ont causé des pertes importantes sur les filières d'algues, ressource première des produits de la compagnie.

La coordonnatrie de SALAWEG, Sandra Autef, affirme que l'équipe est loin d'être découragée pour 2018.

L’objectif pour l’an prochain sera de récolter 3000 kilos d’algues. Des modifications ont été apportées aux installations pour limiter les pertes par dégrappage à l'avenir.

L'Association de gestion halieutique autochtone Mi'gmaq et Malécite travaille à ce projet depuis plusieurs années. Les produits, faits à base de laminaire sucrée cultivée dans la Baie-des-Chaleurs, sont commercialisés sous le nom de SALAWEG.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un rottweiler goûte à du citron pour la première fois





Rabais de la semaine