Retour

Une première cuvée de vin de la Côte-Nord commercialisée en 2019

Des cris d'oiseaux mécaniques résonnent dans le 2e rang à Ragueneau pour éloigner les volatiles qui voudraient s'en prendre au précieux raisin d'Adam Desbiens. C'est que les petits fruits serviront à produire la première cuvée de vin nord-côtier, dont la commercialisation est prévue pour 2019.

Un texte de Vincent Larin

Depuis plus de six ans, le viticulteur Adam Desbiens teste différents cépages afin de trouver celui qui pourra résister aux durs hivers nord-côtiers. Il explique que son objectif a été atteint en 2014 et que deux semblent prometteurs sur les quelque 20 variétés qu'il a d'abord plantées. 

« Au début, on nous appelait les fous du 2e », raconte Adam Desbiens en référence au projet qu'il porte depuis 2010.  

« On a ciblé ce qui fonctionne bien, ce qui nous donne de la qualité, ce qui nous donne du sucre », ajoute-t-il.

Cultiver des vignes sur la Côte-Nord reste complexe étant donné la longueur de l'hiver. C'est pourquoi Adam Desbiens a choisi deux variétés de raisins qui peuvent atteindre leur maturité plus rapidement, entre 80 et 90 jours, contrairement à certaines qui prennent entre 110 et 120 pour arriver à maturité. 

« Pour 2019, on vise un rosé qui est déjà élaboré. Il reste de petits ajustements à faire au fur et à mesure, selon les saisons. Puis, probablement un vin aromatisé au bleuet. On travaille très fort pour un rouge et pour un vin blanc également. »

Le viticulteur souhaite attirer des visiteurs sur son domaine et veut éventuellement rendre disponible une partie de ses plants pour l'autocueillette.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Toute la vérité sur la Vierge





Concours!



Rabais de la semaine