Retour

Une Rimouskoise crée son emploi de rêve avec YouTube

La plateforme de vidéos YouTube a créé une véritable communauté de jeunes créateurs au cours des dernières années. Une jeune femme originaire de Rimouski en fait partie. Fanny Yockell réalise des vidéos qui sont regardées par des milliers de personnes.

Un texte d'Élise Thivierge

Sur sa chaîne YouTube, Fanshionbeauty, Fanny Yockell publie des vidéos chaque semaine. Près de 68 000 personnes sont abonnées à sa chaîne et ses vidéos ont été regardées plus de 6 millions de fois depuis 2011.

Cette aventure a commencé lorsque Fanny était en troisième secondaire. « J'avais un blogue depuis quelques années et je suis tombée sur des vidéos YouTube. Au lieu de continuer d'écrire, j'ai décidé de me filmer pour que ce soit plus interactif », explique la jeune femme maintenant âgée de 20 ans. Après ses études secondaires, elle s'est inscrite à une formation professionnelle en esthétique. 

Vivre de sa passion, même de Rimouski

La jeune créatrice qui a un autre emploi aimerait à long terme exercer son métier de youtubeuse à temps plein. Grâce à des collaborations avec des compagnies de maquillage et aux revenus publicitaires, Fanny Yockell considère que faire des vidéos est maintenant son métier. « Je suis super contente que ça m'arrive parce qu'en plus, je suis à Rimouski et c'est une région plus éloignée, la plupart des autres youtubeurs sont à Montréal ou Québec » soutient-elle.

Fanny Yockell croit que sa personnalité simple, authentique et spontanée la distingue des autres webvidéastes. Elle affirme que vivre en région la rend également plus accessible à ses abonnés, qu'elle rencontre parfois dans les centres commerciaux ou dans la rue.

Projets à venir

Fanny travaille notamment en collaboration avec la compagnie L'Oréal Paris. Cet automne, elle aura également une chronique beauté dans le nouveau magazine rimouskois L'ENCRE. Elle collaborera aussi avec la nouvelle compagnie de vêtements rimouskoise SOOL. 

Par ailleurs, Fanny Yockell précise qu'elle travaille seulement avec les compagnies dont elle apprécie les produits. Une agence montréalaise trie d'ailleurs les demandes qu'elle reçoit. « Si des compagnies me contactent, mais que je n'aime pas le produit, l'agence refuse à ma place », explique-t-elle.

Une autre jeune femme originaire de la région se distingue sur YouTube. Lysandre Nadeau, de Saint-Léandre, compte plus de 151 000 abonnés et 15 millions de visionnements sur sa chaîne.

Plus d'articles

Commentaires