Retour

Une sexologue de Rimouski publie des récits érotiques

La sexologue Marie-Christine Pinel a publié cet automne le recueil de récits érotiques Fontaine de feu et autres mouillures. Des histoires qui se veulent une échappatoire à la pornographie et aux images proposées par l'industrie, et que Leméac s'est empressée de publier.

Un texte de Laurence Gallant

La sexologue Marie-Christine Pinel, installée à Rimouski, pratique depuis près de 20 ans. Elle s'est bien sûr inspirée de sa pratique pour écrire son premier livre.

L'un des éléments déclencheurs de ce plongeon dans l'écriture, a été l'observation, dans le bureau de Marie-Christine Pinel, de l'émergence d'un nouveau phénomène : « J'accueille des jeunes adultes qui sont en perte de sens, en difficulté dans leur rapport à la sexualité », indique-t-elle.

Pour la sexologue, ce phénomène coïncide avec le retrait du cours de formation personnelle et sociale à l'école ainsi que la grande accessibilité de la pornographie sur Internet.

« Ils se mettent à reproduire ce qu'ils voient et ça les met en difficulté, et ça me rendait triste, je me suis dit qu'il faut offrir autre chose à ces gens-là, il faut ouvrir les portes, les fenêtres sur d'autres possibilités. »

D'ailleurs, avec l'engouement suscité par la série Cinquante nuances de Grey, les défis sont allés en grandissant pour les couples, constate la sexologue Marie-Christine Pinel. À travers le recueil Fontaine de feu et autres mouillures, elle a voulu redonner ses lettres de noblesse à la sexualité.

Selon elle, la sexualité a beaucoup souffert dans le passé, notamment à cause de l'omniprésence de la religion : « Il fallait se sentir mal d'avoir une sexualité vivante, active, qui servait le plaisir, pas juste la procréation. Et maintenant, c'est l'industrie qui fait mal à la sexualité », explique-t-elle.

Marie-Christine Pinel se dit aux anges d'avoir été publiée par la maison d'édition Leméac. Elle affirme d'ailleurs avoir deux autres projets sur le feu.

Plus d'articles