Retour

Valérie Plante : une alliée pour l'usine de Bombardier La Pocatière ? 

Le syndicat des employés de l'usine de Bombardier La Pocatière interpelle la nouvelle mairesse de Montréal, Valérie Plante. Au cours de sa campagne, Valérie Plante a répété à de nombreuses reprises qu'elle souhaitait relancer le développement du transport en commun.

Un texte de Patrick Bergeron

Les membres du syndicat espèrent que cet intérêt puisse se transformer en contrat pour l'usine de La Pocatière. Ils souhaitent rappeler à Valérie Plante que l'ajout d'une clause de production locale pourrait aider grandement l'usine.

Le président du syndicat Mario Guignard n'écarte pas la possibilité de demander une rencontre avec la nouvelle mairesse pour la sensibiliser à ce dossier.

Même s'il a déjà essuyé un refus dans ce dossier, Mario Guignard espère que la Caisse de dépôt et placement du Québec revienne sur sa décision et accorde une plus grande place au contenu local pour la construction du Réseau électrique métropolitain.

Le report du choix des consortiums par l'entreprise CDPQ-Intra annoncé aujourd'hui fait dire au président du syndicat de La Pocatière qu'il reste encore une infime chance que le promoteur revoit certaines clauses afin de favoriser certaines entreprises canadiennes.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine