Vendre un réfrigérateur à un Esquimau... Un entrepreneur de Matane prend l'expression au pied de la lettre. Il vient de vendre deux congélateurs géants à des communautés du Nunavik.

Un texte de Jean-François Deschênes d'après les informations de Léa Beauchesne

Le président de CEG Construction, Charles-Eric Gauthier, avoue que sa dernière commande a de quoi faire sourire. 

Durant l'été, la température moyenne à Kuujjuaq avoisine 10 degrés Celsius, ce qui fait des congélateurs des outils indispensables pour les communautés inuites du Grand Nord québécois.

Tout est fabriqué dans l'usine de Matane et livré à bon port. « Il y a un bateau qui vient les chercher au port de Matane. Ensuite, c'est acheminé dans chacune des municipalités par voie maritime. » Une fois la construction et le transport terminés, la facture s'élève à 500 000 $. Deux de ces chambres froides matanaises ont fait partie de la dernière commande.

Les commandes font réagir sur les médias sociaux, notamment le maire de Matane.

Région de Kativik

Les congélateurs sont destinés aux villages de Salluit et de Puvirnituq.

Les communautés s'en servent comme garde-manger communautaire où est entreposée la nourriture chassée, piégée et pêchée de façon traditionnelle par les Inuits et qui est ensuite redistribuée gratuitement en priorité aux familles plus démunies ou qui n'auraient pas la possibilité de chasser.

Le programme de gestion de cette nourriture est soutenu par l'Administration régionale Kativik, un organisme qui offre de nombreux services aux 14 villages du Nunavik, selon le directeur associé, Michael Barrett.

« Le but du programme est d'avoir une nourriture qui vient de la récolte pour le village. Et aussi en même temps, essayer d'avoir la chasse, pêche et trappage comme une partie de la vie. »

Les tout nouveaux congélateurs arriveront à Kuujjuaq au début de mois d'octobre.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un drone filme la beauté de l'Australie





Concours!



Rabais de la semaine