Retour

Vente de l'Auberge et du Golf Fort-Prével : blâme et déceptions en Gaspésie

Le député de Gaspé, Gaétan Lelièvre et le directeur de la Chambre de commerce, Olivier Nolleau, accueillent mal l'annonce de la vente des actifs de Fort-Prével. La Société des établissements de plein air du Québec (SEPAQ) dit avoir tout fait pour essayer de donner un souffle nouveau au site, mais les installations n'ont jamais été rentable en 30 ans.

Le député Gaétan Lelièvre blâme les gestionnaires de la SEPAQ pour les problèmes financiers que connait le site Fort-Prével et les accuse de négligence.

La déception est grande aussi aussi pour le directeur de la chambre de commerce et de tourisme de Gaspé, Olivier Nolleau, qui a toujours cru à une relance.

« On avait bon espoir que la SEPAQ ferait des investissements comme elle l'a fait à la Station touristique Duchesnay. »

Vente le 15 octobre

La vente de l'Auberge et du Golf Fort-Prével aura lieu officiellement le 15 octobre. La SEPAQ estime la valeur des installations à 2,3 millions de dollars, mais ne fixe pas de prix de vente. Selon la responsable des communications de l'organisme, Lucie Boulianne, les projets devront d'abord offrir des retombées économiques et touristiques. Les villes de Percé et Gaspé auront leur mot à dire.

Aujourd'hui, la SEPAQ croit qu'un autre propriétaire aura plus de succès pour rentabiliser les installations.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un tsunami de glace sème la panique!





Rabais de la semaine