Retour

Vente des ports fédéraux : le gouvernement n'a pas trouvé preneur

Les efforts du gouvernement fédéral pour vendre 24 ports qu'il possède dans l'Est du Québec n'ont rien donné.Transport Canada n'a reçu aucune offre d'achat pour les installations portuaires à la clôture du processus de mise en vente lancé en juin dernier.

Tout au plus, le gouvernement fédéral a reçu des demandes d'information sur le sujet. Transport Canada refuse toutefois de dire qui les a formulées et quelles installations sont concernées. Ce programme de vente a été défini par l'ancien gouvernement de Stephen Harper. 

Plusieurs de ces installations sont dans un état lamentable. À Rimouski, on a même fermé une section du port pour des questions de sécurité.

À Ottawa, au bureau du nouveau ministre fédéral des Transports, Marc Garneau, on explique qu'aucune décision n'a encore été prise quant au sort qu'il entend réserver à ce projet de vente.

Et à Québec, le ministre responsable de la Stratégie maritime, Jean D'Amour disait récemment que sa priorité n'est pas d'acheter des ports fédéraux, mais plutôt d'établir des zones industrialo-portuaires. Les projets les plus avancés concernent les ports de Baie-Comeau, Matane et Cacouna.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine