Retour

Véritable conte de fées à Sundance pour Heather Condo et Stephen Jerome

My fathers's tool, le court-métrage réalisé par Heather Condo, une Micmaque de la baie des Chaleurs, fait tourner les têtes au Festival du film de Sundance, qui se déroule à Park City en Utah. Il pourrait même faire le tour du monde.

Heather Condo et son conjoint Stephen Jerome viennent d’apprendre que le court-métrage a été sélectionné pour la Berlinale du marché du film en février à Berlin.

Selon eux, il y a aussi de l’intérêt de la part d’un festival au Colorado et d’un autre en Australie.

My fathers tools est une fenêtre ouverte sur l’atelier du conjoint de Heather Condo, Stephen Jerome, qui fabrique des paniers traditionnels selon les techniques de ses ancêtres micmacs.

Stephen Jerome n’en revient pas de l’accueil des cinéphiles.

Des célébrités comme David Suzuki et Tim Robins l’ont reconnu et félicité.

Ils me disent qu’ils ont été surpris de me voir couper et tresser mon bois. Ils m’appellent par mon prénom! On est comme des amis!

Stephen Jerome

Si le film ne remporte pas de prix, Stephen Jerome ne se formalisera pas.

Moi mon prix, c’est d’être rendu ici. Personne ne peut m’enlever ça.

Stephen Jerome

Stephen Jerome a aussi rencontré d’autres autochtones des États-Unis, des gens qui ont participé aux manifestations anti pipeline à Standing Rock, dans le Dakota du Nord.

« On a jasé, raconte-t-il. Ils ont chanté et fait des prières pour nous autres! C’était spécial! »

C’était le premier film d’Heather Condo. « Ça fait 11 ans qu’on est ensemble et elle a toujours dit qu’elle ferait un film avec moi », mentionne Stephen Jerome.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine