Retour

Vers une réduction des permis de pêche aux homards aux Îles-de-la-Madeleine ?

Le Regroupement des pêcheurs et pêcheuses des côtes des Îles de la Madeleine veut réduire le nombre de permis de pêche au homard dans l'archipel. L'objectif est d'assurer une meilleure rentabilité de la flottille des homardiers des Îles.

Alors que plusieurs homardiers arrivent à faire leurs frais en pêchant des quantités importantes de homards, d'autres ne sont pas rentables parce qu'ils n'en pêchent pas suffisamment.

Ils seraient une trentaine dans cette situation aux Îles.

Le Regroupement souhaite réduire le nombre de permis de 325 à 300 d'ici cinq ans. Selon le président du Regroupement, Charles Poirier, cette baisse permettra à toutes les entreprises de pêche d'être rentables. 

Dans le contexte où une cinquantaine de homardiers pourraient prendre leur retraite d'ici cinq ans, la question est de savoir comment ils feront pour vendre leur permis de homard, qui vaut 400 mille dollars et plus.

« On va mettre une valeur au permis pis on va acheter le permis, le reste le gars vendra son bateau s'il est capable à quelqu'un d'autre, nous autres notre objectif c'est de baisser notre flottille pour le plus possible rentabiliser tous les organismes », explique Charles Poirier. 

Le Regoupement veut dans une première étape, d'ici décembre, récupérer l'allocation de crabe des neiges gérée par l'autre Association de pêcheurs des Îles, ce qui aiderait à rentabiliser les permis des retraités.

Plus d'articles