Retour

Voies de fait sur un bébé à Rivière-du-Loup : l'accusé était conscient de ses gestes

L'homme de 39 ans, de Rivière-du-Loup, accusé de voies de fait graves sur un poupon de trois mois, était conscient des gestes qu'il posait.

C'est ce qui ressort de l'évaluation psychiatrique qu'il a subie au cours des dernières semaines au Centre hospitalier régional du Grand-Portage.

Les faits reprochés se seraient produits à la fin du printemps 2015.

À la mi-juin, sept nouveaux chefs d'accusation sur deux nouvelles victimes, dont l'une mineure, ont été ajoutés. L'homme est accusé de harcèlement, de menaces de mort et de voies de fait.

Ces derniers faits seraient survenus à Pohénégamook et Rivière-du-Loup entre 2003 et 2015.

De retour au palais de justice de Rivière-du-Loup mardi matin, l'avocate de l'accusé a demandé à ce que la cause soit reportée au 5 octobre.

D'après les informations de Patrick Bergeron.

Plus d'articles

Commentaires