Un homme de 35 ans de Baie-Comeau est accusé d'avoir commis des voies de fait causant des lésions corporelles à un nourrisson de cinq semaines. On ne connaît pas le lien entre le bébé et le présumé agresseur.

Les gestes se seraient produits à Baie-Comeau au mois de mars, mais l'accusation a été déposée le 10 août. Le prévenu a été remis en liberté sous promesse de comparaître et sera de retour au palais de justice de Baie-Comeau le 22 septembre.

À la suite de ces événements, la Direction de la protection de la jeunesse a retiré l'enfant de son milieu familial pour éviter que sa sécurité et son développement soient compromis.

Plus d'articles

Commentaires