Retour

Vue inefficace et mauvaise carte marine ont causé l'échouement de l'Atlantic Erie

Une navigation à vue inefficace et une mauvaise carte marine ont causé l'échouement de l'Atlantic Erie en janvier 2015, au large de Grande-Entrée, aux Îles-de-la-Madeleine.

C'est le résultat de l'enquête du Bureau de la sécurité des transports.

Le navire venait de quitter les installations de Mines Seleine. Il a touché le fond de l'eau, au sud-est du chenal.

L'enquête conclut que l'équipage sur la passerelle a utilisé les bouées pour diriger le navire. Malheureusement, les conditions météo en avaient déplacé certaines, entraînant le navire à l'extérieur du chenal. L'équipe de la passerelle n'utilisait pas tout l'équipement de navigation à sa disposition pour vérifier et assurer le positionnement du navire.

De plus, la carte marine électronique consultée par le capitaine était périmée. Elle n'offrait plus une représentation exacte du chenal ni la position précise des bouées. Le capitaine aurait alors amorcé un virage dans le chenal plus tard que prévu alors qu'il n'y avait pas assez d'espace pour effectuer la manœuvre.

L'Atlantic Erie appartient au groupe Canada Steamship Lines (C.S.L.). Après cet échouement qui n'a fait aucun blessé, C.S.L. a mis à jour ses cartes marines dans tous ses navires, indique le BST.

D'après les informations de Michel-Félix Tremblay

Plus d'articles