Retour

White Lips : du hors-piste pour femmes seulement

Une centaine de skieuses et planchistes d'un peu partout au Québec apprennent depuis jeudi les rudiments du hors-piste dans les montagnes de l'arrière-pays de Murdochville.  La particularité de l'événement, c'est qu'il est réservé uniquement aux femmes.

Depuis ses débuts il y a trois ans, le White Lips a quadruplé son nombre de participantes, preuve que dans ce domaine habituellement dominé par les hommes, l'engouement se conjugue au féminin.

« On s'est rendu compte qu'en initiant des hommes avec des femmes, il y avait un peu plus de compétition, donc on a voulu enlever ça de l'équation pour que les filles soient dans une ambiance de filles », explique l'organisateur, Nikola Falardeau-Drouin.

Certaines activités contribuent à cette « ambiance de filles », comme la séance de yoga dès  7 heures le matin, question de se délier les muscles avant de chausser les skis.

« C'est sûr que je voulais en faire du hors-piste, mais dans les Alpes ou dans l'Ouest canadien, c'est assez dispendieux.  Ce qu'on a fait là, c'est des 30 cm de neige, c'est magnifique », témoigne Geneviève Cossette qui est venue de Québec pour s'attaquer aux versants enneigés du mont York.

Certaines ont parcouru 1000 km pour venir profiter de ces conditions exceptionnelles et de l'accueil gaspésien.

D'après les informations de Martin Toulgoat

 

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine