Retour

1,1 M$ pour la maison Merry de Magog : le projet se concrétise

Le montant de l'aide financière attribuée par Québec et Ottawa pour le projet de restauration et de mise en valeur de la maison Merry, à Magog, est finalement connu. Les deux paliers contribueront à hauteur de 1,1 million de dollars pour ce projet évalué à 3,5 millions de dollars. 

Un texte de Christine Bureau

Depuis le début de la campagne financement, 3 330 500 $ ont été amassés. Il reste encore 323 000 $ à aller chercher auprès de donateurs privés y compris un montant de 177 000 $ qui servira à démarrer le fonds de dotation.

« C'est une annonce très, très importante, attendue. Ça fait trois ans qu'on travaille sur ce projet-là. Ça donne le signal qu'on est passé d'un projet, d'un rêve, à quelque chose qui va se réaliser », se réjouit la mairesse de Magog, Vicky May Hamm. 

Elle se dit d'ailleurs certaine que les donateurs privés seront au rendez-vous pour le reste de la campagne. 

« Ça répond tellement bien au niveau des donateurs. Je ne m'attendais pas à ça parce qu'un projet culturel, des fois ça lève, des fois c'est plus difficile. Ce n'est pas comme vendre une cause », mentionne-t-elle. 

« Un bijou patrimonial »

La ministre de Patrimoine Canada, Mélanie Joly, et le ministre de la Culture et député de Sherbrooke, Luc Fortin, étaient tous deux présents pour annoncer l'octroi de subventions. 

Du 1,1 million de dollars annoncés vendredi, un montant de 600 000 $ provient du Fonds du Canada pour les espaces culturels et un autre de 500 500 $ provient de diverses sources du gouvernement du Québec. Avec l'implication de la Ville de Magog et de la MRC dans le projet, l'investissement public se chiffre à 2,8 millions de dollars.

Le député Fortin est d'ailleurs ravi que le projet ait rallié tous les palliers de gouvernement. 

« Je crois que tout le monde en arrive à la même conclusion : on a vraiment un bijou patrimonial ici, à Magog, qu'on souhaite mettre en valeur. Ce n'est pas seulement une maison ancestrale. On veut vraiment en faire un lieu d'interprétation où il y aura des artefacts qui seront mis en valeur », estime-t-il.

La partie principale de la bâtisse sera entièrement restaurée tandis que celle à l'arrière, qui est un ajout, sera reconstruite. 

L'édifice aura trois fonctions : un lieu d'interprétation permanent, un foyer central consacré à l'accueil et un espace polyvalent dédié à la programmation culturelle. Des artefacts retrouvés dans le lac Memphrémagog y seront également exposés. 

L'ouverture de la nouvelle maison Merry est prévue pour l'automne 2017. 

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine