Retour

1 personne sur 3 victime de violence sexuelle à l'université

Une personne sur trois a vécu au moins un épisode de violence sexuelle lors de son parcours universitaire. Des chiffres préoccupants révélés dans une vaste étude québécoise à laquelle a participé l'Université de Sherbrooke.

Un texte de Renée Dumais-Beaudoin

Toutes les formes de violence sexuelle ont été étudiées pour cette recherche, soit le harcèlement, les actes forcés ainsi que les attentions non désirées. Des sévices vécus tant par les étudiantes et étudiants que par les membres du personnel des établissements.

Les expériences de violence sexuelle qui ont été documentées se sont produites entre des personnes des milieux universitaires.

Les chercheurs n'ont pas voulu détailler les données par institution pour éviter de mettre les universités en compétition. « Ce serait contre-productif en ce qui a trait à la problématique », soutient la professeure Geneviève Paquette.

L'automne prochain, l'étude s'intéressera à certains aspects plus locaux.

Six campus universitaires québécois ont participé à l'étude dirigée par Manon Bergeron, professeure de l'Université du Québec à Montréal.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine