Retour

102 nouveaux logements abordables à Sherbrooke

Une centaine de familles de Sherbrooke peuvent désormais habiter un logement à coût abordable grâce au projet Les Habitations Place de l'Est. L'inauguration du complexe immobilier, situé rue Thomas-Evans dans le secteur Fleurimont, a eu lieu vendredi matin. 

Le tiers des 102 appartements est habité par de grandes familles et les 66 autres unités sont destinées aux personnes de 50 ans et plus. En 2015, au moment où les locataires ont pu intégrer leur nouveau domicile, il y avait 1100 noms sur la liste d'attente, dont 600 qui souhaitaient un logement comptant une seule chambre.

À l'opposé, 60 familles attendaient un logement de plus de quatre chambres. 

La moitié des locataires reçoivent un supplément au loyer. « Les logements sont d'une qualité exceptionnelle. On sait comment c'est important un logement pour une famille ou pour une personne seule. On pense combler un peu la lacune du manque de logements abordables. À la Ville, on s'est engagé à construire une centaine de logements sociaux par année. Il y a un autre projet en cours sur la rue Ontario. On va y arriver un jour », explique le maire suppléant et président de l'Office d'habitation de Sherbrooke, Robert Pouliot.  

Le projet vise aussi à favoriser les échanges multiculturels. À ce sujet, des familles provenant de l'Afrique, de l'Amérique du Sud, de l'Afghanistan et du Québec y demeurent.

Au total, le projet a coûté 5,6 millions de dollars et a bénéficié de l'aide de tous les paliers de gouvernement. 

L'inauguration s'est faite en présence de la ministre du Développement international et députée de Compton-Stanstead, Marie-Claude Bibeau, et du député de Saint-François, Guy Hardy. 

Plus d'articles

Commentaires