Retour

14e nuit des sans-abris à Sherbrooke : « Tous unis contre l'austérité »

C'est sous le thème « Tous unis contre l'austérité » que se déroule la 14e édition de la Nuit des sans-abri, vendredi soir, au parc Camirand. En temps d'austérité, la rue est plus près qu'elle n'y paraît pour les personnes les plus vulnérables, avance l'un des organisateurs. 

« Avec l'augmentation des tarifs sur les services et des taxes sur des biens de consommation en parallèle à tout ça, nous serons de plus en plus de gens à vivre une situation de pauvreté et cette situation peut nous mener à la rue », explique le représentant de la Table de concertation en itinérance de Sherbrooke (TIS) et coordonnateur de La Chaudronnée de l'Estrie, François Lemieux, au nom du comité de la Nuit des sans-abri.

Selon lui, les organismes communautaires fonctionnent déjà au maximum de leur capacité. En plus d'une augmentation de leur budget et une indexation annuelle, ils réclament maintenant une volonté politique et un budget conséquent afin d'avoir les moyens de réaliser le Plan d'action interministériel en itinérance 2015-2020 du Québec, une hausse de l'aide fédérale pour le Québec de 20 à 50 millions de dollars et la construction de 50 000 logements sociaux en cinq ans, énumère-t-il. 

Se sortir de la rue

Cette année, le groupe estrien JAUNE et l'ancien itinérant Myshell-Alexandre Carpentier sont les porte-parole de l'événement de sensibilisation. Ce dernier a vécu un peu plus de deux ans dans la rue. 

« Je peux vous dire que ce n'était pas évident de me trouver un endroit où dormir, surtout l'hiver. J'ai fait des séjours dans la plupart des centres d'hébergement de Montréal et des environs. Ce fut un cheminement difficile, mais qui a fait de moi la personne que je suis maintenant et j'en suis très fier », raconte celui qui est également l'organisateur-fondateur du concours de construction d'abri de fortune. 

Selon les données compilées par le TIS, 1196 usagers ont eu recours à l'une des ressources en logement et hébergement de la ville. Comme certaines personnes peuvent fréquenter plus d'une ressource, ce nombre ne représente toutefois pas le nombre total de personnes rejointes. 

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine