Retour

15 ans après le décès de Jean Besré, son meilleur ami se souvient

Le 14 mars 2001, le comédien sherbrookois Jean Besré perdait la vie dans un accident d'automobile à Cowansville. Complice de la première heure, son meilleur ami Benoît Hébert, 79 ans, se rappelle des 400 coups qu'ils ont faits ensemble alors qu'ils habitaient rue Saint-Louis à Sherbrooke. 

« Un soir, nous n'avions pas de place où aller. Nous traînions dans les rues. Puis, on a accosté une voiture de police et nous leur avons demandé une place pour dormir. Ils nous ont amenés en prison!  On a couché là, avec les robineux. À 6 h du matin, ils nous ont mis dehors. On a trouvé un banc devant une église et on a dormi là », raconte-t-il en riant. 

L'homme continue à raconter les bêtises que le duo a commises au fil des ans. Comme escalader un mur de briques pour espionner des religieuses qui avaient perdu leurs cornettes. « Ça, c'était l'idée de Jean! Il avait toujours des idées comme ça! Moi, je lui donnais un coup de main! »

Ils se sont connus alors qu'ils avaient respectivement trois et quatre ans. « Jean Besré a été le meilleur ami de ma vie! Le meilleur! », martèle M. Hébert. 

Jean Besré est toujours vivant dans le coeur de Benoit et de son épouse Hélène Dodier. Lors du passage d'ICI Estrie, la table était remplie de cahiers dans lesquels Hélène consigne des articles de journaux sur Jean Besré, mais aussi des anecdotes que lui a souvent racontées son mari. 

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine