L'Université du troisième âge (UTA) de l'Université de Sherbrooke fête ses 40 ans cette année.

L'UTA a fait des petits depuis sa création en 1976 à Sherbrooke. On compte 28 antennes réparties dans 10 régions du Québec. L'UTA a accueilli 60 étudiants à sa première année. Aujourd'hui, elle compte plus de 13 000 étudiants actifs.

France Labrecque est l'une d'elles. Elle suit des cours d'histoire depuis cinq ans, moment de sa retraite. 

« J'adore ça. Je fais mes lectures, je prends des notes, je fais des recherches à la maison », affirme-t-elle.

« C'est dans le but de rester actif cérébralement. Le cerveau est un muscle, alors il faut le travailler et ici, il nous le font travailler activement. L'échange, aussi que nous avons avec le professeur. Ça devient un camarade », ajoute Claude Paquet.

« Je retourne à des choses que j'ai faites au cégep, en histoire de l'art, en dessin. Je revis ça, mais de façon différente, à mon rythme. Ça me fait découvrir d'autres choses », souligne Pierrette Diraddo, inscrite à l'atelier Carnet de voyage. 

Pour souligner les 40 ans de l'UTA, un colloque ayant pour thème 40 ans de savoir et de passions s'est tenu toute la journée, vendredi, à l'Université de Sherbrooke. Le conférencier, anthropologue et écrivain Serge Bouchard a notamment prononcé une conférence intitulée Mémoire, histoire, savoirs.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine