Retour

À 88 ans, Cécile Lauzier exploite son auberge seule!

À 88 ans bien sonnés, Cécile Lauzier est propriétaire d'un gîte à Ayer's Cliff qu'elle exploite toujours. Et pas question d'arrêter à l'approche de son 89e anniversaire! « Travailler, c'est la santé! » dit-elle.

Un texte de Geneviève Proulx

Depuis 40 ans, elle accueille les touristes dans sa maison qu'elle a transformée en auberge au fil des années. « Mon mari travaillait en dehors. C'était assez dur. Il se levait à 4 h du matin pour faire sa besogne [sur la ferme] et il allait travailler après. Je lui ai dit que j'aimerais ça travailler pour l'aider un peu. Je l'aidais un peu sur la ferme, mais je voulais gagner de l'argent. Avec la famille, toutes les filles allaient au couvent et tous les gars allaient au collège, ça coûtait cher. Je lui ai offert de commencer le gîte », raconte Mme Lauzier.

Elle fait tout elle-même, de la confiture de fraises aux tartes au sirop d'érable en passant par le lavage des draps, qu'elle étend elle-même sur la corde à linge. « Je suis toujours prête si quelqu'un arrive! Je suis capable de les recevoir », soutient-elle.

Des gens de partout dans le monde ont séjourné dans l'une des quatre chambres de son gîte touristique. « J'aime ça! Ils sont à la table le matin et ils parlent ensemble. Ils se racontent toutes sortes de choses. C'est intéressant! »

Les gens qui passent par chez elle tombent tous sous son charme. « C'est exceptionnel! Quand tu arrives, tu es reçu comme un roi. Elle pète le feu! Tu arrives avec des bobos, tu vois cette personne-là et tu vas mieux tout de suite! » raconte un client de l'endroit.

A-t-elle envie de ralentir le rythme à quelques mois de ses 89 ans? « Je ne sais pas! Peut-être que je vais faire ça une couple d'années. Je ne sais pas. Quand j'aurai 90 ans, ça va me gêner de dire mon âge », dit-elle en riant.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Ils en repêchent par milliers chaque année à Amsterdam





Rabais de la semaine