Retour

À la découverte de la Maison Jeunes-Est de Sherbrooke

Dans le cadre de la Semaine québécoise des maisons de jeunes, le prospecteur urbain à C'est pas trop tôt en Estrie, Dominic Tardif, est allé visiter la Maison Jeunes-Est de Sherbrooke.

Il a passé la soirée de mercredi dans cette maison, située dans l'est de Sherbrooke, question de voir si les préjugés qui persistent à l'égard de ces endroits ont toujours lieu d'être.

Les maisons de jeunes se sont beaucoup transformées au travers le temps. Par exemple, la vaste majorité des intervenants qui y travaillent sont des diplômés en travail social, en psychologie ou en médiation interculturelle.

Dans le cas de la Maison Jeunes-Est, on parle d'une super maison de jeunes. C'est-à-dire qu'elle offre plusieurs services comme de l'hébergement de crise pour des jeunes qui fuguent, du répit familial (lorsque des ados ont besoin d'un temps de réflexion hors du nid familial), des stages de transition vers l'autonomie et vers la vie en appartement. La Maison Jeunes-Est a noué plusieurs partenariats avec les écoles secondaires aussi.

C'est aussi une maison de jeunes traditionnelle qui est fréquentée par 45 jeunes de 12 à 17 ans en moyenne chaque soir. Les intervenants proposent des activités artistiques, ludiques, sportives, de prévention et des activités qui visent à stimuler le sens de l'implication chez les jeunes.

Au total, il y a 179 maisons de jeunes au Québec.

Avec les informations de Dominic Tardif

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Cet amateur de hockey gagne 1000$ s'il réussit à marquer





Rabais de la semaine