Retour

À Sherbrooke, le pari audacieux de deux passionnés de danse

Ils forment un duo inspirant. Anne-Sophie Laplante, fine dentellière de la programmation au Centre culturel de l'Université de Sherbrooke, et son comparse Sylvain Dodier présentent leur série Danse.

Un texte d'Anik Moulin

Le Centre culturel de l'Université de Sherbrooke présente pour une deuxième année une expérience unique pour le spectateur. On propose une formule discussion avant et après le spectacle, le tout dans une ambiance festive et fort chaleureuse. Une plus-value qui fait une différence dans la réceptivité ou la compréhension d'une oeuvre de danse contemporaine.

Et il faut dire que, cette année, Anne-Sophie Laplante a fabriqué un bijou de programmation. Deux mots lui viennent en tête quand elle pense aux cinq spectacles présentés : qualité et accessibilité. C'est une série dont elle est très fière et qui lui tient à coeur.

La danse en trois temps

Assister à un spectacle de la série Danse, c'est vivre une soirée en trois temps. Dès 19 h 15, l'animateur Sylvain Dodier invite le public à une causerie interactive qui porte sur l'artiste, son œuvre et sa démarche. Un moment éclairant qui propose des outils ou des clés pour mieux saisir ce qui va se passer sur scène plus tard.

À 20 h, bien sûr, place au spectacle. Tout de suite après la représentation, c'est L'Après-Bulles, où mousseux et petites bouchées sont servis. La soirée se conclut avec un échange entre le public et les artistes. Déjà l'an passé, l'engouement était palpable, selon Sylvain Dodier.

Laissez-vous happer et surprendre par la beauté des propositions en danse cette année. L'expérience débute le jeudi 12 octobre.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine