Retour

À une semaine de la grève, les syndicats s'indignent contre le ministre Blais

Le ministre de l'Éducation François Blais a provoqué la colère des syndicats mercredi en exigeant des services de garder qu'ils restent ouverts le 28 octobre prochain, jour de grève des enseignants et des employés. 

« Je leur demande d'offrir les services pour lesquels ils rémunèrent déjà leur personnel des services de garde », a-t-il déclaré à l'Assemblée nationale. Même si elle a été défaite, sa motion n'a pas tardé à faire réagir les syndiqués.

« Les gens en service de garde ont le droit d'exercer leur droit de grève, ils l'ont clairement voté », a fait valoir la présidente du syndicat du soutien scolaire Chemin-du-Roy (CSN), Gabrielle Lussier.

Même son de cloche du côté du président du conseil central Coeur-du-Québec (CSN), Paul Lavergne. « Il nie les relations de travail, les lois du travail et la libre négociation, alors M. Blais, c'est encore une fois un échec », a-t-il lancé. 

Un « show de boucane »

Le syndicat de l'enseignement de l'Estrie (SEE) a réagi vivement lui aussi à la demande du ministre Blais. Selon le président du SEE, Benoît Houle, sa déclaration ressemblait plus à un « show de boucane » pour bien paraître auprès des parents. Il est hors de question d'obéir à la volonté du ministre de l'Éducation, prévient-il.

« Je vois mal le parent qui essaie de franchir un piquet de grève pour aller porter son enfant au service de garde. C'est un peu "malaisant" et de toute façon, c'est mal comprendre le mouvement de grève », a-t-il poursuivi. 

Le porte-parole de la commission scolaire des Chênes, Bernard Gauthier, confirme qu'il n'y a aura ni cours, ni service de garde le 28 octobre prochain.

« Nous avons eu un avis de grève de trois accréditations syndicales qui représentent les enseignants, les employés de soutien et les professionnels », a-t-il maintenu.

Selon les syndiqués, il n'y a qu'une seule option pour éviter d'autres journées de grève : que le gouvernement soit prêt à négocier.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un tsunami de glace sème la panique!





Rabais de la semaine