Retour

Accident mortel en Saskatchewan: vague de sympathie dans le milieu du hockey

L'accident qui a décimé l'équipe de hockey junior de Humboldt, en Saskatchewan, suscite une vague de sympathie dans le milieu du hockey. Les messages affluent sur tweeter et un Sherbrookois qui a évolué avec cette équipe il y a quelques années est encore sous le choc.

Quatorze personnes ont perdu la vie, 14 autres ont été blessées, dont trois sont toujours dans un état grave, à la suite de la collision entre l'autobus qui transportait les joueurs de l'équipe et un semi-remorque, vendredi soir.

Mathieu Boutin, qui est maintenant entraîneur de hockey à Sherbrooke, a évolué avec les Broncos de Humboldt en 2007.

« J'ai vu ça passer et je me suis dit " ça ne se peut pas ". Au début je pensais que c'était un mauvais rêve », confie l'ancien joueur.

Il a gardé contact avec la famille qui l'a hébergé pendant son séjour à Humboldt et dont le fils évolue avec l'équipe.

« J'ai pris des nouvelles et heureusement il ne fait pas partie des victimes. J'étais rassuré d'apprendre ça pour lui. En même temps, il y a quatorze familles pour qui c'est un peu plus un cauchemar. J'ai une bonne pensée pour elles », ajoute M. Boutin.

Vague de sympathie

Tout le milieu du hockey est touché par ce drame.

Des équipes de la Ligue de hockey junior majeur du Québec à celles des équipes de la Ligue nationale, les messages de sympathies abondent.

L'entraîneur-chef des Voltigeurs de Drummondville, Dominique Ducharme, écrit aussi que ces pensées sont avec les joueurs et les familles touchées.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Les pires inondations





Rabais de la semaine