Retour

Accueil des réfugiés syriens à Sherbrooke : une préparation difficile

Des bases militaires du Québec et de l'Ontario se préparent à accueillir de nombreux réfugiés syriens, qui seront par la suite dirigés vers différentes villes du pays. Sherbrooke devrait en accueillir plusieurs centaines, mais le Service d'aide aux Néo-Canadiens attend toujours des nouvelles de Québec pour connaître le nombre exact. Pendant ce temps, l'organisme essaie de s'organiser du mieux qu'il peut.

Un texte de Mélissa Fauteux

L'organisme, qui a pignon sur rue depuis 60 ans, a l'habitude d'accueillir des ressortissants. Il a orchestré l'arrivée de 56 nouveaux arrivants seulement au cours de la dernière semaine. Il a l'expertise et le personnel, mais doit tout de même prévoir des ressources en fonction du rythme des arrivées et des besoins.

L'accueil des réfugiés syriens nécessitera une organisation plus importante, en raison du nombre inhabituel d'arrivants. Selon les estimations du Service d'aide aux Néo-Canadiens, Sherbrooke pourrait recevoir entre 400 et 500 réfugiés au cours des prochaines semaines.

Le Service d'aide doit notamment savoir combien de bénévoles seront nécessaires et combien d'intervenants devront être impliqués pour piloter les démarches d'installation et d'intégration sociale.

L'organisme doit d'ailleurs garnir sa banque d'interprètes parlant l'arabe ou l'arménien pour aider les nouveaux venus à s'installer dans leur nouvelle vie : ouverture d'un compte de banque, signature d'un bail, toutes des situations qui nécessiteront une assistance linguistique.

« On est en processus de recrutement parce que notre banque dessert aussi d'autres régions. On doit également desservir [notamment] le réseau de la santé, ici et dans le Centre-du-Québec », explique Mercedes Orellana, directrice générale du Service d'aide aux Néo-Canadiens.

Des logements en quantité suffisante?

L'organisme travaille de concert avec différents services municipaux pour être en mesure d'héberger temporairement tous ces réfugiés. Le Service d'aide a ses propres ressources, mais elles pourraient être insuffisantes si un nombre important de réfugiés arrivent en même temps.

L'organisme interpelle également les propriétaires d'immeubles locatifs ayant des logements disponibles à le contacter. Une section spéciale à ce propos a d'ailleurs été ajoutée sur son site web.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine